historique

La cadence s’accélère,
la production s’automatise

A lui seul, l’accroissement du nombre d’ouvriers ne suffit pas à assurer la hausse de la production.

La réorganisation du travail et l’augmentation des cadences appellent une mécanisation accrue du processus de fabrication.


La dernière étape d’automatisation est franchie en 1985 avec notamment la mise en place du ressort. Seul le contrôle final reste manuel.

 

suivant Suivant